Randonnées

Notre but est de vous présenter ici
quelques unes de nos plus belles randonnées

Randonnée 2019 - 2020 :

- Castelnau d'Estrétefonds

- Villefranche de Rouergue

- Bruniquel

- Vacquiers 2

- St Jean

- Mauvezin

- Colomiers

- Nérac 2

- Bethmale

- Cajarc

- Ferme du Caucou

- Fronton

- Gagnac

- Hautpoul

- L'arche de Gruissan

- Larra

- Le Verdier

- Miélan

- Monbrun Laragais

- Montaudran

- Nérac

- Soulcem Lagardèle

- Villemur - Bondigoux

Randonnées précédentes :

- Un symbole de l'intolérance : Montségur

- Des flamands roses entre Bages et Peyriac

- Montady2 dans les fleurs

- 13km dans la nature à Tournefeuille

- Une équipe motivée lancée vers Montady

- Lauzerte2, sur les pas d'un premier groupe

- Promenade dans les environs de Lacroix Falgarde

- Un peu de retard pour conquérir Nailloux

- Plus de 18km pour atteindre Lauzerte

- Encore du soleil à
Samatan 

- Launac, avec le soleil, enfin !

- De Rieumes à Savères : dans la boue

- Clape Nord : enfin un terrain sec

- St Hilaire et Lherm par beau temps ... après la pluie

- Pibrac : nous avons fait le chemin de croix

Petit tour nostalgique à Lectoure

Virée dans les environs de Cologne, par temps clair 

De retour à Ambialet

"Pélerinage" à Ambialet

Objectif Vacquiers : dans le brouillard

Promenade à Sarrant : hélas sans pouvoir gouter au foie grasRandonneur

Gruissan et l'ile St Martin : fait pas chaud

Plus près de chez nous : promenade du côté d'Ondes

Entre mer et montagne : du côté de Gruissan

Une petite idée de celle effectuée sur le Tarbezou : surprise, première neige !

Sortie à Mauvezin : profitons du soleil

Promenades extrascolaires

 

Catégories

  • Ambialet

    Magnifique journée pour ce "pélerinage" à Ambialet,
    qu'on commence par un peu de tourisme


    La chaussée du Tarn à Ambialet                                         Le miroir de la centrale électrique


    On poursuit par 
    une montée
    courageuse                                       

    avant une pause gourmande,



    bientôt suivie d'une autre.

                            Puis on attaque la descente,

    encore une pause boisson

    et enfin on passe à table !

    Pas de doute,
    le verre est bien vide !


    On contemple alors la vue,
     


    Ambialet et l'oméga, 
    unique en Europe,

    avant de finir le pélerinage. 

  • Ambialet 2

    De retour à Ambialet pour cette nouvelle sortie dans le froid et la grisaille

    Le choix du parcours est difficile, 

    mais nous optons pour un nouveau circuit,

     

    dommage que
    le ciel manque
    de luminosité !

    On le commence quand même
                                                cool dans la montée,

    avant d'attaquer
    prudemment
    la descente.

    Après un casse-croûte au belvédère,

    nous visitons la chapelle

    avec vue sur le prieuré,

    puis la tour de l'église
    du XIème siècle.

    Lui ne semble pas étonné
    par la beauté du site !

    On poursuit par le hameau
    de la condomine,

    dont on apprécie les détails.

    Et après avoir admiré 
    un OVNI 


    on se repose en
    dégustant un ultime morceau.

  • Clape Nord

    Une bonne surprise attend les randonneurs à l'arrivée au parking de Clape Nord car,

    exceptionnellement, il ne pleut pas !

    Le groupe en profite
    par admirer le trou
    de l'oeil doux.

    Ils veut bien
    s'y prendre en photo,
    mais pas y plonger,

    et ne souhaite 
    pas d'avantage 
    remplacer les boeufs
    pour faucher.

    Il préfère goûter à quelques
    friandises 

    où lorgner vers le
    domaine de l'Aquirou.

    La nature lui offre de superbes
     sentiers,

    bien secs pour une fois,

    et déjà quelques fleurs, 

    mais hélas l'homme la 
    pollue souvent.

    Il espionne ensuite
    le domaine de Karantes,

    avant que la pluie ne le chasse

    vers un St Pierre la Mer 
    qui pousse plus vite  que 
    le maquis.

  • Cologne

    Virée dans les environs de Cologne par temps clair

    Le groupe, peu motivé, débute par
    un peu de tourisme en admirant 
    la basilique du XIII°

    et la halle du XIV°, 
    construite en un siècle.


    Après le rassemblement,                                                        

                                     il emprunte des chemins boueux,             

    marécageux même !

    Il traverse ensuite le pont romain
    sur le Sarrampion,

    contemple le château Pominet,

    avant de faire une
    longue pause
    dans une miellerie.

    Le photographe a ensuite
    le temps de surprendre trois chevreuils
    en plein repas,

    puis essaie, sans succès, de saisir une chute.

    On arrive ensuite au lac de St Cricq,

    avant d'atteindre l'église
    Ste Radegonde
    de St Cricq.

    Le reporter ne s'était pas trompé, mais
    il n'était pas là au bon moment !

    Déçu il annonce malgré tout
    l'arrivée imminante à Cologne.         

  • De Rieumes à Savères

    Pour le départ, le rendez-vous avait été fixé au

    parking "té pas cap".

    Il ne pleut pas mais le groupe entre d'entrée
    dans un magnifique bois humide,

    trop humide, 

    et il faut être inventif.

    Oui, mais là, on fait comment ?

    Cela n'empêche personne
    de bien casser la croûte,
    6

    ni d'apprécier une belle vue,

    puis une autre, 

    avant une malencontreuse chute
    dans une descente mémorable...

    Heureusement que les prédécesseurs
    ont contruit des ponts,

    que de belles pierres
    se détachent aujourd'hui
    dans un ciel d'azur,

    et qu'on a pas  
    oublié l'essentiel.

     L'heure n'est cependant
     pas à la lecture, 

     même fraîche, 

    et il faut penser à rentrer, 

                            avec le mont Valier en toile de fond. 

  • Entre mer et montagne

    A cette promenade du 10 octobre les doudounes n'étaient pas de rigueur. 

    1-point-de-vue-sur-la-mer-et-les-lacs.jpg

    2-ne-lache-surtout-pas-le-caillou.jpg

    3-gruissan.jpg

    La randonnée a été agrémentée d'un peu de botanique

    4-interdit-d-emporter-la-corde.jpg

    5-l-arbousier-et-ses-fruits.jpg

    6-groseilles-de-tchernobyl.jpg

                       De visites touristiques 

    7-chapelle-des-ozils.jpg8-son-autel.jpg

                                    Et d'un repas gastronomiques

    10-on-ne-se-refuse-rien.jpg

    9-ah-des-bancs-pour-le-casse-croute.jpg

    bien trop lourd pour gravir l'une des dernières côtes

    11-bien-raide-apres-les-crepes.jpg

  • Gruissan et l'ile St Martin

    Les randonneurs n'étaient pas là pour profiter de la mer en cette froide jounée de novembre.

    Après avoir admiré la tour Barberousse

    L'heure était plutôt à la marche rapide,

    assez même
    pour se perdre !


    Il ne fait pas bon
    croiser les flaques d'eau,


    et certains sont visiblement
    pressés de rentrer.


    Mais après un bel arc en ciel

    et une pause à l'abri,




    Le groupe admire à nouveau la faune

     sauvage,


    domestique,


    et ailée

    avant son départ pour
    des pays plus chauds

  • Lectoure

    Petit tour nostalgique à Lectoure

    L'un rêvasse 
    devant la fresque du Maréchal Lannes
    1 on(un de mes ancêtre dit-il ! ),

    2 on
    tandis qu'un autre
    vole des idées 
    pour sa maison.

    3 onOn goûte aussi
    l'acool du pays pour se
    donner du courage,

    4 et

    mais quand c'est parti !

    La "maison neuve" (ça se voit),
    5 voil

    et Lectoure dans la brume,6 lectoure

    7 randaussonne

    défilent d'un bon pas,
    tout comme l'équipe.

    L'herbe humide ne
    décourage pas les pique-niqueurs,
    8 pique nique

    9 tiens                                et les plus gloutons ont le temps d'admirer un moulin.

    10 lesOn prend aussi
    des photos des ils,

    11 les

    sans oublier
    les elles,
    bien sûr !

    Le groupe dépasse
    les remparts de Lectoure
    12 les

    13 l

    pour arriver à son ancien hôpital,
     futur hôtel de luxe cédé pour 1€.

    Et si certaines pancartes
    nous donnent un coup de vieux,15 vous

    14 unnous sommes fiers qu'Atlas appartienne 
    désormais au Foyer Rural d'Aussonne.

     

  • Pibrac

    Forcément beaucoup de randonneurs (19) pour cette agréable sortie de 16,6 km par beau temps et températures clémentes à partir de Cornebarrieu.

    Départ donc de Trabinet,1

    passage en vue de la maison Metge et...2

    3

    le groupe est déjà perdu.

    Il passe devant le château St Hélène,

    débute le chemin de croix

    6et fait encore un arrêt
    technique pour dames.

    Il visite ensuite la
    source Ste Germaine
    et ...
    7

    une prison pour nains de jardin.
    8 prison

    9
    Euh, à droite ou à gauche ! 

    Personne n'a pensé à
    prendre des échasses ?
    10

    Là, pas d'eau, mais quelle pente !11

    Tout ça aurait été plus
    facile à cheval, pas vrai ! 

    12

    Tels des conquérants, ils prennent
    enfin un souvenir sur le pont St Jean.

    13

  • Plus près de chez nous

    Promenade du côté d'Ondes


    Les marcheurs n'étaient pas motivés au départ

    1-ne-vous-pressez-surtout-pas.jpg2-aller-du-nerf.jpg

    3-tu-t-es-trompe-de-cote.jpg4-pas-question-de-s-arreter.jpg


    Ils sont un peu dans la lune


    et songent même à s'arrêter

    Mais après avoir considéré les péniches

    5-nous-allons-plus-vite-que-lui.jpg

    Et gaulé quelques noix

    6-pas-le-temps-de-gauler-les-noix.jpg

    Ils se mettent finalement à faire du tourisme

    7-oeuvre-contemporaine.jpg

    8-sous-les-vastes-platanes.jpg9-couleur-magnifique-bravo.jpg

    10-chateau-de-gaspard.jpg




  • Première neige

    Voici une petite idée de la randonnée effectuée sur le Tarbezou et les étangs de Rabassoles

    dsc-0001-1-1.jpgSurprise, première neige !

    dsc-0003-2-1.jpg

    dsc-0004-3-1.jpg

    Ces dames se font atttendre !

    Aller, en route !


    Trop court ton pantalon ma grande !dsc-0007-6-1.jpg

    La neige va pénétrer dans tes chaussures !

    dsc-0034-17-1.jpg


    On y est,
    apprécions le panorama !

     dsc-0044-23-1.jpgLa descente est plutôt glissantedsc-0047-26-1.jpgBadaboum ! Tu étais pourtant prévenue !

    dsc-0071-34-1.jpgVue depuis le roc de Bragues

    dsc-0078-32-1.jpg                              Bordeaux ou Gaillac ?

    dsc-0088-1-1.jpgEn rouge, le parcours
    depuis le sommet du Tarbezou

    panorama-2-40-1.jpg                    Panoramique du Tarbezou et des étangs du Rabassoles

  • Promenade à Sarrant

    Une promenade à Sarrant sur le circuit du foie gras
     

    Pour commencer, il faut décrocher le permis

    de conduire l'équipe. 

     

    Allez, un peu de nerf



    et tant pis pour la dégustation !


    Profitons plutôt de la campagne


    et de l'absence de goudron

    pour visiter

    le château de Sedail.

    Le groupe en attend un moment les clés,

    mais repart sans les obtenir




    entre les hautes futaies et à travers les ruelles de la bastide.



    Puis passage obligé au confessionnal



    ou un beau curé attend !







  • St Hilaire et Lherm

    Les 23 randaussonneurs montrent leur intention de profiter
    à fond de cette sortie entre St Hilaire et Lherm par beau temps,

    ils s'affairent donc pour hâter le départ

    et ne prennent pas le temps de visiter 
    l'intérieur de l'église, comme d'hab, 


    pas plus qu'une ferme équestre.


    Ils sont vraiment plein d'energie,


    mais une petite faim les stoppe
    net dès qu'ils arrivent à Lherm. 

    Ils songent plus à se restaurer
    qu'
    à piquer une tête dans le bouillon,

    car l'eau ne manque pas, la
    Louge en déborde même

    et l'on patauge sur ses rives.  


     Dans ces conditions la
     cohésion semble impossible

    et un regroupement s'impose.

    Mais pas le temps de profiter
    de l'hôtel cinq étoiles,

    ni d'apprécier les pyrénées,

    car le roi du Couseran 
    commence à se couvrir...

  • Sortie à Mauvezin

    Nous sommes 10 pour ce départ inhabituel à 10h du mat. Il est vrai que Mauvezin n'est qu'à  une cinquantaine de km, que la rando ne fait que 14km et que les journées sont courtes.

    1-du-ciel-bleu-comme-s-il-en-pleuvait.jpgAlors autant profiter de ce beau ciel,

    2-surpris-en-plein-sommeil.jpg


    de la faune,3-le-lievre-s-enfuit.jpg



    4-decides-pour-une-fois.jpg et d'une équipe qui en veut. 

    5-test-de-maturite.jpg

    6-superbe-facade.jpg


    Enfin, pas toute, puisque certains s'intéressent à la fore et d'autres au tourisme !


    7-pause-casse-croute-au-bord-du-lac.jpg8-longue.jpg9-tres-longue.jpg                              La pose, par contre, n'en finit plus,



    10-eglise-de-grazan.jpg11-ferme-a-esparroque.jpg

                                  et l'équipe ne sacrifierait surtout pas le tourisme à l'effort.

  • Vacquiers

    La section a réussi à trouver quelques courageux pour participer à cette marche en cette triste journée d'automne. 

    Le brouillard ne se lèvera d'ailleurs pas de la journée.

    Les vignes du frontonnais, à défaut de vin,
    leur permettent cependant d'avancer 

    jusqu'au gouter,

    copieux comme toujours.

    Ils traversent ensuite
    la forêt royale

    à la recherche d'un trésor

    qu'ils trouvent
    sous la forme d'un cerf,

    et d'une biche.

    Sous un pâle soleil d'hiver,

    ils arrivent à Vacquiers
    par le village haut

    pour se mettre
    aux ordres de
    Jeanne d'arc.

  • Launac

    Rapport : superbe journée ensoleillée pour cette sortie à Launac.
    Pas d’incident majeur à noter, seulement un léger problème technique !!!

    En effet, un ciel lumineux semble vouloir
    accompagner rand'Aussonne

    et le parc de Launac resplendit. 

    L'équipe longe le lac,          
                      crapahute à travers les broussailles,

    et emprunte des chemins secs, 
     pour une fois ! 

    Puis elle se regroupe pour
    casser la croûte

    et ne prend même pas  
                                  le temps de s'assoir. 

    Mais un petit problème technique,

    les odeurs d'essences du parc du village,

    et des nuages menaçants,  
    l'incite à rentrer plus vite.
     

    Elle prend juste le temps d'adminer
    un vieux moulin restauré

    et retourne à la case départ,

    en passant devant l'école,

    un cabinet de mécecin
    avec un client bizarre,

    le château de Launac,

    et son église coiffée...
    15 et

  • Samatan

    Le soleil est encore au rendez-vous pour cette sortie à Samatan


    Hélas elle
    commence mal
    avec une blessure

    et des chemins toujours boueux.




    Mais les randonneurs
    passent un ruisseau à gué,

                               exceptionnellement sans tomber,

    car le blessé, dans 
    le peloton de tête, 
    leur éclaire la route.

    Ils s'offrent ensuite une
    superbe vue de Samatan,

    ainsi qu'un bon casse-croûte,

    avant de se rassembler
    sur un pont pour compter
    les voitures . 

    Ils admirent ensuite
    une belle maison,

    les chutes de l'Aussoue

    sous plusieurs angles, 

    avant de monter à l'assaut
     

    du château Latour (ou de la Tour).

    Peu après le lieu-dit Béracon,

    ils découvrent un pigeonnier

    dont le toit est orné

    d'un bien curieux emblème

     

  • Lauzerte

    Les rand'Aussonnais commencent sereinement les 18450m qui les séparent de Lauzerte, leur but aujourd'hui !

    Ils dépassent rapidement le
    petit hameau de Beaucaire,

                                        la ferme du Pech D'arguel


    et ils ne calent pas dès 
    la première montée,
    ou très peux ! 

    Mais attention,
    il s'agit de ne pas se perdre !

    Ils poursuivent en
    laissant Partenays,

              constatent que le rat du moulin Rout
              a une chance éternelle,

    avant de se reposer 
    dans une petite chapelle 
    en reconstruction.

    Puis ils arrivent à Bouloc

    où ils arrosent bien leur casse-croûte.

    Quand on aime, on ne compte pas ! 

    Ils ont quand même le temps d'apprécier
    les manifestations du printemps

    et de faire un                concours de roulade.

    Bien normal entre jeunes, non?

    La dernière montée vers Lauzerte
    semble un peu difficile.

                         Pour souffler il prennent donc le temps d'admirer
                            la place des cornières et son coin relevé
     
                      sur lequel des costauds s'entrainent,

    le jardin du pélerin
    sur la barbacane

    et de se demander où a
    bien pu passer l'âne.
    Peut-être est-ce lui
    qui prend la photo?

     

     

  • Nailloux

    Repoussée pour cause de pluie cette sortie a lieu
    deux jours après par beau temps.

    Les rand'aussonnais piaffent
    donc d'impatience de la débuter.

        Ils passent devant la mairie,
    en briques rouge,
    sans essayer de la conquérir,

    et se reposent
    déjà en haut de 
    la côte de Moureau.


    Ils apprécient la vue
    sur le village de Mongeart
    et son église fortifiée,

    passent devant le lac de Nailloux

    et constatent
    l'ondulation 
    des champs.

    Ils prennent le temps de
    récolter les répounchous 

    en se promenant dans les bois.

     Ils dépassent ensuite
     le moulin de Montgeart

                                            puis son village en briques rouges,

    une maison à colombage, 
    encore en briques rouges, 

    et finissent par admirer
    la gargouille de l'église, 
    en pierre cette fois.

           Ils s'accordent un moment de
          sérénité aux bords du lac,

    certains y font une
    longue pose sur un banc,

    avant le retour à Nailoux. 

    Ils s'arrêtent pour capturer
    un phallus impudicus,

                    ainsi que le fameux moulin rouge.

  • Lacroix Falgarde

    Cette promenade aux environs de Lacroix Falgarde
    se présentait sous les meilleurs auspices avec

    de belles maisons et une
    nature accueillante à contempler,

                       une petite côte pour
                       s'aiguiser les mollets,

    de jolies fleurs
    des champs,

    ainsi qu'une chapelle étonnante.

    Mais bientôt apparaissent les difficultés
    avec, pour commencer, un passage à gué.

    Facile pour le premier, il semble
    infranchissable pour les suivants.


    Mais tout rentre
    finalement dans l'ordre
    avec le passage du dernier.

    Alors que certains
    commencent à fatiguer,

    c'est heureusement
    l'heure du goûter...

    et des cueillettes. 
    Belle récolte ! 

    Une descente pose
    ensuite problème,

    mais les rand'aussonnais,
    ingénieux,
    improvisent une rampe


    et tous se retouvent tous
    sur les bords de l'Ariège

    devant le pont de fer, comdamné,
    qui les empêche de traverser.

    Ils se contente alors d'admirer
    l'église de Lacroix-Falgarde


  • Lauzerte2

    Peu de marcheurs pour cette seconde randonnée à Lauzerte, seules
    quelques personnes désireuses d'admirer de plus près ce que l'album
    photo du site du foyer leur laissait entrevoir.

     Un temps agréable leur permet 
    d'avancer d'un bon pas à travers
     bois,

    de contempler l'étendue d'un
    champs de colza en fleur

     et ils retrouvent vite la petite 
    chapelle en reconstruction. 

    Ils s'accaparent ensuite un banc
    pour se reposer un moment,

    puis cherchent de l'insolite,
    comme ce vieux vélo
    orné d'une botte, pourquoi?


     ou ce fermier
     d'un nouveau genre.

    Ils croisent ensuite un chien
    à la recherche de caresses

    et montent à    
    l'assaut d'une tour.

    A votre avis, cèpe ou caillou?
    Seul le photographe le sait !

    Voilà, pour finir, une
    bien curieuse construction !

     L'heure est alors
     aux enfantillages

    et les rand'aussonnais réaprennent,
    comme leurs collègues à leur 
    visite
    précédente, l'art de la roulade bien faite. 

                Si les hommes commençent,

    les femmes les suivent
    ensuite sans hésitation 

    avant qu'ils ne rejoignent la place
    des cornières et son coin relevé

    pour finir, bien sûr, à la taverne.
     

  • Montady

    17km de circuit, ce n'est rien pour l'équipe motivée par un ciel
    sans nuage et la perspective d'admirer de superbes sites !

     Partie de Poilhes
     par le bord du canal,

    elle atteint vite des platanes centenaires 
    plantés là comme des vigiles,

    et le miroir de
    Régimont le haut. 

     Les rand'aussonnais s'offrent un
     arrêt à la 
    maison du Malpas,

    puis accèdent à l'oppidum d'Ensérune
    à la suite d'une bonne grimpette.

    Le point de vue  
    y est superbe !  
     

    Après la longue
    traversée de l'étang

    et celle plus facile du canal,

                                             (devinez à qui appartient cette ombre),

    les promeneurs considèrent 
    l'importance du chemin parcouru. 

    Ils l'ont bien mérité, simplement
    pour l'effort qu'ils ont accompli pour 
    atteindre la tour de Montady !

     Après un bon casse-croûte,
     consommé sous les pins,

    il leur restait à voir l'orme
    de Sully, planté en 1608,

    et le canon d'une frégate 
    Anglaise découverte 
    en baie de Gruissan. 

     Tout ce circuit méritait bien
     une halte au café du coin

                                 avant de finir la course à poil.

  • Tournefeuille

    Des nuages inquiétants pour ce superbe parcours de 13km en boucle
    entre lacs, forêt, golf et sentiers sur 95% du parcours !

    Pour commencer un plan
    d'eau avec coin-coin,

    et sans.

    Ensuite le groupe reste
    au chevet d'un chêne.


    Pas trop longtemps quand même !


    Les rand'aussonnais ne sont
    pas nombreux, mais forment 
    un groupe de qualité. 

     Ils n'hésitent pas à sortir le GPS
     avant de se perdre et, quoi qu'on
     en dise, ils ne sont pas si petits qu'ils

    en ont l'air : ils dépassent
    quand même des hautes herbes.

     Pour la pause grourmande,
     ils s'arrêtent un bon moment,

                     mais il ne faudrait pas exagérer                             

    car un beau château d'eau
    est prêt à exploser 
    sur leurs têtes.
     

  • Montady2

    Retour dans ce pays méditerranéen en pleine floraison,

     et cette fois départ
     habillé de Poilhés

    pour observer bientôt les
    premiers iris d'eau

    avant d'espérer apercevoir 
    quelques vestiges à
      
    Régismont le haut. 

    Des fleurs agrémentent

    la balade jusqu'à l'arrivée

    à la maison du Malpas,
    qui leur permet d'apprécier
    une superbe maquette du canal.


     Ils reprennent
     ensuite des forces


    car une longue montée les attend.           


    A leur arrivée
    à l'oppidum d'Ensérune, 
    il ont le plaisir de voir un 
    ciste cotonneux,


     avant d'admirer un  paysage grandiose

    et le crapeau de l'oppidum.
    11le crapaud de l oppidum

     Ils redescendent ensuite
     vers l'unique tunnel
     du canal du midi, 

    puis remarquent un coquelicot
    perdu dans un champ de blés

    et enfin des rinces-bouteilles, 
    hélas sans les avoir bues !

    Ils découvrent d'autres fleurs

    dont certaines sont bien avancées


    et se lèchent les babines
    en pensant aux futures récoltes. 

     Une halte oligo-éléments
     s'impose chez les Néo-Zélandais

    où ils peuvent enfin plonger
    leurs mains dans le chocolat

    et admirer un massif  
    planté la semaine précédente.
     

  • Bages et Peyriac

    Beau soleil, en ce 1er mai, pour la visite de Bages et de Peyriac,
    19km et 300m de dénivelé,

    et un départ de Barges au petit matin

    à l'heure où les flamands  
    roses sont déjà à table  
    depuis un bon moment. 

     Les rand'aussonnais marchent
     ensuite sur les eaux,

    croisent une aigrette géante,

    et ont un premier  
    aperçu de Peyriac. 
     

     Ils trouvent encore
     des flamands roses

    dans l'étang du Doul,

    avant de bifurquer vers  
    le panoramique de Peyriac. 
     

    Hélas les pins leur cachent la vue,

     mais ils en trouvent une bonne de
    la Bade, point sommital à 74m.

    Après un repas-repos bien mérité,

    ils profitent d'un nouveau panorama
    à partir du roc de Berrière,

    puis traversent la garrigue sur
    un sentier à peine marqué.

     

    L'équipe au complet (14 selon les
    organisateurs, 2 selon la police),

    est déjà de retour à Bages.

     Ses membres y admirent encore une
     gargouille en céramique sculptée,

    ont la chance de pouvoir
    s'y désaltérer en ce 1°mai,

    et goutent à un dernier  
    panoramique de Peyriac.
     

  • Promenades extrascolaires

    Quelques-uns des membres de rand'Aussonne ont décidé de poursuivre
    leurs promenades, à titre privé, tout au long de l'été. En voici quelques unes !

    - Pic de Cagire

    Mieux vaut la fraîcheur
    des montagnes


                pour cette réunion d'été accompagnée,                     
                                                                            bien entendu, d'un excellent casse-coûte.

    Tiens, une chèvre s'est échappée d'un troupeau !
    Je me garderais bien de dire duquel car

                                 l'essentiel n'est-il pas que le pic soit vaincu !

    - Foix

    Un cliché qui date de 
    1000ans, enfin presque !
    Il manque juste les sentinelles
    sur le chemin de ronde.

    Difficile de l'attaquer de ce côté là,

    et la vue en est tout
    aussi imprenable.

    Drôle de rocher, non !

                                      Pourtant le plus étonnant est que ces maisons tiennent encore debout.

    - Mont Ceint

    Bonne idée pour les grillades,

                      car il semble qu'on ait perdu le Mont Ceint

    et on fait vraiment tout
    pour le retrouver.

    Voilà une légende
    bien entretenue et,

           enfin, le Mont Ceint !

    - Etang de Garbet

    Non, ce n'est pas l'étang,
    mais ce qui s'y mire
    est tout aussi grandiose.

                                                                Amirez là la cohabitation d'un papillon et d'un bourdon,

    ainsi qu'un lys martagon !

    Voici enfin le déversoir de l'étang ainsi que ses névés. 
                                  Et oui, encore en plein été !

    - Port d'Aula

    Le Mont Valier a la tête dans les nuages

                 et quel sérénité de se reposer devant ce lac, 

    avant d'attaquer une côte qu'on aurait
    pu éviter en passant par la route.

    Quel plaisir, malgré tout, de pouvoir déjeuner,
    enfin réunis, à son sommet

    et d'apprécier les oeillets d'Inde (ou d'Arriège) !

  • Montségur

    Nous n'avions pas choisi ce jour de deuil national, 8 janvier 2015, pour visiter ce symbole de l'intolérance religieuse tombé en 1244. Les acteurs changent, pas l'histoire, hélas !

    Cette matinée glaciale (-3°C)   ne donne pas l'envie de toucher à l'eau de ce superbe ruisseau,   ni celle d'aborder le pog,   bleu de froid.

    Nous entamons la montée,   gratuite en janvier, vers l'impressionnante batisse   et nous passons devant une stèle cathare   avec, en toile de fond, le Taoulat et l'arrière du massif du St Barthélémy. 

    A l'arrivée, les derniers cathares nous attendent,  ainsi qu'une vue du pog, tel un vaisseau, depuis les remparts. 

    Voilà une photo du village   et un autoportrait du photographe.  

    La descente nous donne l'occasion d'admirer un contemplateur,   d'apprécier la douceur de la forêt avec,   toujours, le château en toile de fond. 

    Sur le chelmin,   nous avons encore droit aux facéties des boutes en train de l'équipe. 

    Quel plaisir de faire une pause au col du labeur sous les bouleaux   en admirant le Fourcat ! 

      Ouh, le houx !

    Vers la fin du parcours, on fait plus attention à l'importance d'un chêne   qu'à ses branches,   à gâcher une belle photo  qu'à contempler un pont.